Cortisol : Définition, causes, analyses et conseils pour le réguler

Le cortisol est considéré comme l’hormone du stress. Son taux varie tout au long de la journée, et sa dérégulation peut être le symptôme de quelques pathologies et peut entraîner certains problèmes. Ici, je vous dis tout ce qu’il faut savoir sur cette hormone, je vous parle des causes et des conséquences d’un taux de cortisol élevé ou d’un taux de cortisol bas. Je vous explique également comment se déroule les analyses, et je vous donne quelques conseils pour bien réguler votre taux de cortisol.

Retrouvez d’autres termes dans notre glossaire comme :

C’est quoi le cortisol ?

Il s’agit d’une hormone stéroïde qui est produite à partir du cholestérol. Ce sont les glandes corticosurrénales, au niveau des reins, qui le sécrètent. Le cortisol est indispensable dans l’organisme, et il participe notamment au métabolisme des glucides, des protéines et des lipides. Il aide en grande partie à la régulation de la glycémie en favorisant la synthèse du glucose via le foie. C’est également une hormone qui va permettre la libération des lipides et des protéines vers les tissus musculaires.

Le cortisol est aussi présent pour la réaction anti-inflammatoire, pour la croissance osseuse, pour réguler la pression artérielle ou pour répondre au stress. En effet, si on l’appelle souvent « l’hormone du stress », son rôle est en réalité de nous aider à le contrôler, pour continuer à utiliser l’énergie afin de nourrir notre cerveau, nos muscles et bien sûr notre cœur.

Le cortisol nous aide ainsi à mieux réagir en cas de danger. Dans une situation à risque, un fort stress est provoqué. Notre organisme est alors boosté par l’adrénaline qui va aiguiser nos sens et nous apporter de l’énergie pour face à un danger. Le cortisol est ensuite produit en grande quantité, pour récupérer plus rapidement de l’énergie, en transformant nos réserves de graisses en sucres.

Le cortisol va également transférer cette énergie là où vous en aurait besoin. Par exemple, si vous êtes attaqué par un animal, vous aurez besoin de fuir, et donc vous aurez plus d’énergie dans les muscles de vos jambes. Enfin, au-delà de ces pics de stress, finalement assez rares, le cortisol maintient l’équilibre énergétique dans votre corps.

 

cortisol tout savoir

 

Une bonne régulation du cortisol

Il est important d’avoir un taux de cortisol à un certain niveau. Il ne doit ni être trop bas, ni être trop haut. On va donc pouvoir faire une analyse du taux de cortisol dans le sang, ce qui permettra de vérifier si les glandes surrénales ou l’hypophyse fonctionne correctement. L’hypophyse dans le cerveau, produit de l’ACTH, une autre hormone qui vient déclencher la production de cortisol en activant les glandes surrénales. Voilà pourquoi on contrôle généralement les deux hormones en même temps.

Comment se déroule une analyse du cortisol ?

C’est le matin que le taux de cortisol est le plus élevé, tout en étant stable, et c’est donc à ce moment-là qu’il faudra faire une prise de sang. On contrôle le cortisol à jeun, entre 7 h et 9 h. Le personnel médical va généralement prélever votre sang veineux, au niveau du pli du coude.

Le taux de cortisol varie tout au long de la journée. Dans une journée normale, sans stress particulier, le cortisol est produit en grande quantité le matin, puis il diminue progressivement tout au long de la journée. Pour obtenir une image plus précise de la gestion du cortisol dans votre corps, le médecin peut décider de faire plusieurs prises de sang, à différentes heures de la journée.

Il est également possible de mesurer le taux de cortisol via l’urine. On parle alors de cortisol libre urinaire, qui est très utile pour vérifier si le patient produit trop de cortisol. Pour analyser le cortisol libre urinaire, il sera nécessaire de recueillir l’urine tout au long de la journée, sur une période de 24 heures. Évidemment, votre médecin vous expliquera comment procéder pour recueillir et stocker vos urines.

Enfin, avant un test sanguin ou urinaire visant au contrôle du cortisol, il faut éviter autant que possible les situations de stress, qui pourraient fausser le résultat des analyses. Parfois, il faudra cesser un traitement qui peut générer des interférences avec la production et le dosage du cortisol.

 

cortisol test

 

Les résultats normaux d’une analyse du taux de cortisol

Au niveau du sang, une analyse correcte du cortisol à jeun, entre 7 h et 9 h, doit donner un résultat compris entre 5 et 23µg/dl (microgrammes par décilitre). Pour l’urine, le taux s’analyse différemment, et un résultat correct sera compris entre 10 et 100 µg/24h (microgrammes par 24 heures).

Cortisol bas symptômes et causes

Si votre analyse exprime un taux de cortisol bas, cela peut signifier que vous êtes atteint par une pathologie particulière. Il peut y avoir de nombreuses raisons au taux de cortisol bas, comme la maladie d’Addison, l’hypothyroïdie, ou bien une insuffisance surrénalienne ou hypophysaire. Il arrive également qu’une prise de corticoïde ou d’hydrocortisone pendant plusieurs semaines, fasse diminuer le taux de cortisol.

Cortisol élevé symptômes et causes

Ici aussi, pour un taux élevé, il y aura de nombreuses possibilités. Un stress trop important chaque jour, un surpoids important, un effort physique conséquent ou parfois simplement une grossesse, peuvent provoquer une production de cortisol supérieure à la moyenne. Un taux élevé peut aussi être d’origine pathologique, avec par exemple le syndrome de Cushing, une infection, une cirrhose hépatique ou encore une tumeur surrénale.

Cortisol et prise de poids

Une personne sujette à des variations importantes de son taux de cortisol, aura souvent une variation de son poids comme première conséquence. En effet, un taux de cortisol trop élevé, peut favoriser une prise de poids. Le cortisol aide à brûler les graisses pour les transformer en sucre, mais si le taux de cortisol est trop souvent élevé, alors notre corps va stocker plus facilement la graisse pour répondre au besoin du cortisol de créer des sucres. Le cortisol et la prise de poids sont donc souvent liés.

On voit aussi très souvent une corrélation entre le stress et la prise de poids et comme je l’explique plus haut, le stress provoque la sécrétion de cortisol. On le sait, lorsqu’on est stressé, on mange mal, pas forcément beaucoup, mais on grignote des mauvaises choses, et donc on sature notre corps en graisse ou en sucre. La prise de poids est alors inévitable.

Comment réguler son cortisol ? Nos 5 conseils

Pour réguler votre taux de cortisol, il va falloir apprendre à vous écouter. Cela passe par quelques moments de détente et de relaxation. Il suffit finalement de prendre du temps pour vous et d’écouter votre corps.

 

cortisol comment baisser

 

Un peu de musique

La musique a un effet apaisant sur la plupart des gens. Des études ont démontré que le taux de cortisol baissait lors de soins invasifs. Au japon par exemple, les patients ayant à subir une coloscopie, avaient un taux de cortisol plus bas quand ils étaient stimulés par de la musique douce.

Ça marche également dans la vie de tous les jours, lorsque vous êtes un peu stressé, alors écoutez vos musiques préférées, fredonnez quelques notes, et vous retrouverez plus facilement le calme. Votre taux de cortisol baissera alors toujours un peu.

8 h de sommeil !

Lorsqu’on dort moins de 8 heures par nuit, le taux de cortisol explose, et il peut grimper jusqu’à plus de 50 % de son taux normal. Le corps nécessite 8 heures de sommeil chaque jour pour correctement évacuer le stress d’une journée.

Bien sûr, certains ouvrent les yeux après 6 ou 7 heures de sommeil, et ne peuvent plus les fermer. Il faudra alors essayer de faire une petite sieste dans la journée, pour rattraper les précieuses minutes perdues et ainsi continuer à faire baisser le taux de cortisol.

Le chocolat noir et le thé

On sait que le chocolat est un aliment parfait pour faire baisser le taux de cortisol. Il suffit de grignoter un peu de chocolat le matin et un peu l’après-midi, pour avoir des résultats au bout d’une à deux semaines. Inutile de se gaver, une demi-barre est suffisante. Le stress baisse, le taux de cortisol également et même la tension artérielle est réduite. Tout cela permet alors de booster les défenses immunitaires. Bref, si vous aimez le chocolat noir, alors profitez-en.

Le thé permet aussi de faire baisser le taux de cortisol plus rapidement. Les polyphénols et les flavonoïdes du thé vont permettre de réduire le stress, et le cortisol n’aura plus de raison d’être produit. Un carré de chocolat noir et une tasse de thé chaque matin, et vous commencerez bien votre journée.

Chewing-gum, marche à pied, méditation…

Il existe de nombreuses solutions pour faire baisser le stress et réduire alors machinalement la production de cortisol, ou accélérer sa baisse. Certains opteront pour la méditation, d’autres auront besoin de 10 minutes de marche à pied, et d’autres encore se détendront en mâchant du chewing-gum.

Finalement, tout ce qui peut vous aider à faire baisser le stress sera bénéfique pour votre taux de cortisol. Même les câlins à vos proches permettent de libérer des hormones de plaisir qui vont venir réduire le stress et donc le cortisol dans votre sang. Il faut alors s’écouter et prendre du plaisir à se détendre.